LES VINS ORANGE : La dégustation du 28 mars 2019

LES VINS ORANGE : La dégustation du 28 mars 2019

Vins oranges

Les vins orange

L’orange représente l’audace, le rayonnement, l’intelligence, le loyal, la chaleur, la confiance, bref un peu de moi dans toutes ses définitions, je n’irais pas plus loin dans ses vagabondages d’esprit et vais de suite vous faire un retour de la dégustation de ces fameux vins de macération.

Autour de la table, les participants amateurs néophytes et certains plus connaisseurs sont bousculés par les aromatiques de ses vins orange. Une petite stimulation sensorielle en dehors des sentiers battus. Le vin Orange, une nouveauté : que nenni.

Leurs histoires

Voilà bien des décennies que cette méthode de vinification est apparue. Ce serait en Géorgie, pays de Caucase à cheval entre Asie et Europe de l’Est, berceau du vin. Les premières traces de vinification datent de plus de 8000 ans, avec la production de vin en Qvevri;

 les Qvevri sont des vases d’argile recouverts de cire d’abeille et complètement enfouis sous terre où la température reste constante tout au long de l’année, permettant aux vins de fermenter à l’état naturel. Une technique classée au patrimoine mondial par l’Unesco en 2014.

Pour pousser le bouchon un peu plus loin, le vin était aussi vinifié dans des troncs d’arbres.  Cette méthode bien que très rare est toujours utilisée aujourd’hui.   La revitalisation de cet ancien procédé n’a fait que ressurgir au cours des vingt dernières années. La plupart des viticulteurs de vins orange se trouvent dans le nord-est de l’Italie, le long de la frontière slovène dans la Frioul-Vénétie Julienne. Vous y trouverez des vins orange issus des cépages autochtones de la région, notamment le Sauvignon Vert (Friulano), la Ribolla Gialla et le Pinot Grigio. La vinification en Italie a été popularisée par le viticulteur Josko Gravner, qui a tenté pour la première fois un vin orange en 1997.

Mode de vinification

Pour ce qui est de la vinification, un vin orange est vinifié comme un vin rouge, le jus de raisin blancs macère avec la peau et les pépins, parfois avec les rafles. Le temps de macération est variable selon la méthode adoptée, il peut durer de 8 jours à quelques mois jusqu’à 2 ans.

Cette macération va libérer les composants aromatiques, colorants et les tannins. La couleur va être plus soutenue, une présence de tanin qui les diffère complètement des vins blancs et qui les dissocie également des vins rouges par la tenue en bouche et des aromatiques plus axée des notes de fruits secs et d’écorces, d’agrumes, de fruits confits, exotiques et épicés, bref des aromatiques juste extrêmement intéressantes et parfois déroutantes.

Les vins dégustés

L’Orange du Domaine de Courbessac 2015:

Muscat / Marsanne/ Grenache gris/ Terret. Vendanger en plusieurs étapes selon la maturité du raisin, macération courte en grappes entière 7-8 jours

Notes de dégustation : Au nez, arôme de tabac blond et en bouches des notes de mirabelles légèrement confites, sur de beaux amers, de zests d’orange. Un retour tout en finesse et une finale un toute petit peu iodé et une très faible présence de tannins.

Sans Prétention Domaine Cadavre Exquis – La Bastillone en Provence- 2016

Ugny blanc

« La récolte se fait entièrement à la main, en passant dans le vignoble avec un tonneau monté sur roues. On assemble les raisins à l’intérieur, au moment même de la collecte. Du baril, le moût passe directement dans les « bonbonnes » ; les jarres en verre de 50 litres restent quelques mois à ciel ouvert, pour la fermentation, avant d’être mises sous terre au printemps sous un gros tas de terre, recouvert de paille». Quelle chance d’avoir cette bouteille pour notre dégustation, vu le petit nombre produit et aujourd’hui out of stock au domaine.

Notes de dégustation : Le nez est explosif, sur des arômes d’abricot, de mangue, de pomelo confit, avec des notes de fleurs de garrigues, de sauge, thym, d’eucalyptus. La bouche est ample, sur des fruits confits rappelant les notes olfactives. La trame est légèrement tannique avec une fraîcheur surprenante en fin de bouche. Ce vin a fait l’unanimité lors de notre dégustation du 28 mars.

Horus de Philippe Viret 2015-2016

La Cosmoculture® est une méthode d’agriculture rejoignant les principes fondamentaux des cultures biologiques et biodynamiques. Philippe Viret est le pape de l’amphore en France. Cépages: Marsanne, Roussanne, Vermentino, Bourboulenc.

Notes de dégustation : Le nez parait complexe, parfumé, très frais, débordant d’arômes de pêche, abricot, mirabelle, fleurs de tilleul, laurier et fenouil, dont l’alliance dessine une composition harmonieuse. Bouche à la texture fine, aux saveurs précises, goûteuses, sur un bel équilibre auquel les amers donnent du corps et de l’esprit

Luna et Gaïa du Domaine Milan 2016

Roussanne, rolle, grenache blanc, muscat petits grains

Notes de dégustation : Les arômes au nez sont discrets lors de cette dégustation. En Bouche, la matière est là mais pas surabondante, sur des arômes de d’abricot sec, de pêche, de curcuma. Les tannins sont lissés, avec une finale à la texture douce et amère.

Rkatsiteli Amber wine du Domaine Pheasant’s Tears – Kakheti -Georgie – 2016

Cépage : Rkatsiteli, macération et élevage 5 mois en amphore

Notes de dégustation : Nez fruité, aromatique, mangue, Noilly Prat, tabac blond. Les tannins sont bien présents en fin de bouche, une surprise gustative pour nos convives, qui fut largement apprécié.

Els Bassotets , Celler Escoda-Sanahuja   DO Conca de Barbera – Catalogne- 2016

cépage : Chenin, macération d’un mois, élevage 4 mois en fût de chêne

Notes de dégustation : Au nez arome de pierre à fusil, crayeux, surprenant pour un vin orange.  Un vin qui a la structure du chenin avec une belle vivacité. Une belle présence de fruit mur sans qu’il soit pour autant sur muri, légèrement oxydatif mais de très bon aloi. Les arômes de pêche mûre d’entrée, sont le soupçon le plus évident de fruits sucrés, suivi d’une finale citronnée, d’agrumes. Les tannins sont enrobés, rien d’asséchant en fin de bouche. Très beau vin

OW Jean François Coutelou Vin de France – Puimisson – 2016

OW 1 est issu de huit cépages blancs dont les grappes, sélectionnées à la vendange, ont macéré trois mois.

Notes de dégustation : Le nez quelques peu alcooleux nous a fait pensez à un vin de Soléra, une présence de fruit, sur le raisin bien mur avec des notes poivrées presque enivrante dans le bon sens du terme. La bouche est ronde, suave, le grain est fin comme une envie de croquer, de mâcher, de le garder un peu plus en bouche. Une finale légèrement sur l’amertume, sur l’orange amer. Un vin de très belle complexité aromatique, allez-y les yeux fermé, c’est encore mieux. Un vin qui nous emporte, un beau voyage gustatif.

Si Rose du Domaine Christian Binner – Alsace – 2015-2016

Notes de dégustation : D’un beau rose or aux reflets orangés. Un nez intense de notes de fruits exotique, d’épices, de rose séché. Malheureusement, le vin légèrement bouchonné.

Pinot Grigio du domaine Radikon – Venezia Giulia – Italie – 2016

Notes de dégustation : Ce vin de macération à la robe abricot cuivrée, aux saveurs de fraise et de miel avec une petite touche résinée est l’introduction parfaite au vaste monde des vins blancs de macération. Énergique et doté d’une belle acidité, avec de magnifiques tannins et beaucoup de complexité.

ut dolor Aliquam Donec ut consectetur lectus diam risus Phasellus in velit,