Julie Kersten franchit la vigne

Julie, c’est l’échappée belle, tout pour le chrono.

Infatigable coureuse de fond, elle arpente les vignes, se faufile entre les treilles, persévère et récolte le fruit de son labeur.

Si on aurait pu l’imaginer dans les ambiances qualifiées underground des scènes électro, son rythme elle le trouve ailleurs, plus haut, haut de là, effrénée, elle reprend de la vitesse, se rapproche du but. La ligne d’arrivée n’est jamais trop loin, pour elle qui sait se donner les moyens.

Un marathon de vie qui lui permet de garder contact avec ceux qui l’entourent, sa famille, ses amies, le reste et bien d’autres. Son équilibre. Julie sait aussi s’arrêter en chemin, le temps d’explorer chaque sentier, chaque détail de la nature qu’elle a mûri à travers ses passions flores et faunes.

Julie veut encore franchir quelques étapes. Une vigneronne au long court qu’il faudra suivre longtemps avant d’arriver à la rattraper.

Likez & Partagez

DÉCOUVRIR D’AUTRES ARTICLES